[Solitude] : Qui voudrait bien de moi ?

Mis à jour : mai 16



Le temps est gris ... et il pleut encore.


Les extrêmes se succèdent et rendent cette période éprouvante pour les cœurs, pour les âmes et pour les hommes. Je ne l'aime pas. Elle me le rend bien ... enfin je crois.


Le repli sur moi s'amorce avec force cette année. En général, je l'appréhende un peu mais cette fois, on dirait qu'il annonce un hiver difficile avec un relent de calme absolu.


Mais qu'est-ce qui se prépare encore ? Que va-t'il arriver ? Ne pourrais-je pas avoir un petit moment de tranquillité ? Juste un moment ... un tout petit moment. Je sais que c'est juste un rêve, un rêve à moitié oublié. Un espoir déjà révolu. Une simple illusion ...


Les feuilles tombent ... Il en reste pourtant quelques-unes qui ont trouvé la force nécessaire pour restées accrochées, pour s'accorder un dernier effort au sommet, sur leur frêle piédestal, à la vue de tous. Mais elles vont finir par céder, elles aussi. Tout fini par céder de toute façon.


Rien ne dure jamais, tu l'as remarqué toi aussi ? C'est d'autant plus valable en cette saison. On dirait qu'est c'est la grosse période des bilans, des leçons, des apprentissages de la vie. On passe le niveau sinon pas de chance, on recommence le cycle ... on le répète parce qu'on a pas été capable, pas été capable d'être bien, d'être bon, d'être fort ... alors, on recommence ... encore et encore. Jusqu'à ce que ça passe ... ou que ça casse.


Même les couleurs n'ont pas vraiment eu le temps de s'installer cette année, que l'automne les emportent déjà. Mais où va le temps ... et nous, où allons-nous ? Il n'y a plus rien à quoi s'accrocher, ça devient difficile à gérer par moment. Toutes ces pensées.


Les doutes, les certitudes, les croyances, les idées ... tout se bouscule et laisse place à un brouillard terriblement moite, humide, accroché ... empêtré dans ma tête.


Je ne sais plus trop ce dont j'ai besoin, ce dont j'ai envie. Réellement.


Et personne pour me tenir compagnie, pour me parler ou me réconforter. Aucune âme charitable autour de moi. Personne n'est là. Ou pire, personne ne veut être là pour poser sa main sur mon épaule, pour prêter une oreille à mon histoire.


Certes, il y a quelques amis rapidement vus autour d'un café il y a quelques semaines ou quelques mois déjà ... mais le temps passe tellement vite, que j'ai déjà presque oublié cette dernière fois, ce dernier regard. Pourquoi les appeler ou les rappeler maintenant ...


Alors à qui me confier ? À qui parler de mes joies, de mes peines, de mes doutes, de mes envies ou de mes besoins ? Qui serait assez fou pour rester là à entendre ou ne serait-ce qu'à écouter ... tout ce que j'aurais à lui dire ? À lui dire ? Mais qu'ai-je réellement à dire au final ? Je ne sais pas trop, je ne sais plus ...


En fait, je ne sais pas si parler est la solution ou ce dont j'ai réellement besoin.


Non, en fait non, c'est plus d'une présence dont j'ai besoin. D'une présence silencieuse, aimante. Bienveillance seulement, serait déjà un monde en soi, une merveille de soulagement. Un regain d'espoir dans ce monde de tumulte silencieux moderne, froid et sombre.


Mais où le trouver ? Comment lui parler ? Quelle raison invoquer ? Quelle excuse trouver ? Beaucoup de questions pour si peu de réponses. Et si je mentais ? Non, pas un gros mensonge mais plutôt par petites omissions ... juste laisser quelques silences, quelques traces pour laisser monter l'intérêt et la curiosité. Nous verrons bien non ? Qui le saurait ? Personne en dehors de moi ! Mais comment vivre avec ça ensuite ...


Non je ne dois pas ! Je dois rester fort, je dois être fort. Mais le suis-je vraiment ? Je doute de plus en plus ... et rien ne me permet d'affirmer le contraire. Alors, que faire ?


Et c'est alors que tu arrives à moi et que tu me parles ... oui oui à moi ! Tu me parles à moi de notre belle dernière rencontre.


Elle date peut-être d'il y a un bon moment. Plusieurs semaines, plusieurs mois ou même plusieurs années.


Pour un atelier, une méditation, une conférence, un massage ou même pour un accompagnement ...


Car oui, je me souviens, tes activités sont larges et offrent beaucoup de possibilités d'échanges, de partages et de connexion.


C'est peut-être ça justement qui m'a permis de connecter, de ressentir, de voir que toi, tu m'écoutais et tu prenais le temps. Pour être là, pour être avec moi. Simplement, présent.



Mais cela fait bien longtemps que je n'ai pas retrouvé cette qualité d'écoute, d'échange, de partage ! Et si j'arrêtais de chercher une excuse, une raison, un motif valable et parfait ? Et si je franchissais le pas ... et si je revenais simplement te voir ?


Certes, tu n'es pas vraiment un ami ni un proche non plus. Du moins, pas dans le sens classique du terme, mais tu étais toujours là quand j'ai eu besoin de toi. C'est ta nature d'être ainsi, tu le dis souvent et tu le répètes bien assez. Tu es là, juste là.


Et si je venais te voir ? ... Non attend ... ce n'est pas si simple. Qu'est ce que tu me dirais si j'étais avec toi en ce moment ? Il me semble que tu m'expliquerais un truc du genre ...


Pourquoi tout est compliqué en ce moment ? Pourquoi ai-je ce ressenti depuis quelques jours ou quelques semaines ? En fait, j'ai l'impression que l'automne est la période la plus difficile de l'année et ce, à bien des égards.


L'énergie de l'automne change de direction, là où le printemps et l'été avaient des énergies tournées vers l'extérieur, vers la création, vers l’émergence; l'automne lui, ramène à soi.


Il prépare le terrain pour l'hiver et son puissant niveau d'introspection, de réserve.


L'automne te pousse à analyser, déduire et apprendre de toutes les actions passées depuis le début de l'année. Il permet de dresser un bilan de ce qui a été fait ou des rêves et des espoirs qui ont été nourris, façonnés, réalisés. Il pousse à l'analyse sur ce qui a fonctionné et ce qui a raté. Ne le prend pas mal ... c'est un puissant outil d'évolution !


Maintenant, il te pousse à revenir à toi, en ton centre, à ton for intérieur pour y préparer ta prochaine étape, l'introspection et la préparation de ta prochaine année. C'est pour ça que tu as toutes ces réflexions en tête, toutes ses idées, ses jugements et ses critiques.


N'oublie simplement pas pourquoi ce processus est en marche ... pour évoluer.


Alors, non.


Ne sombre pas dans la rumination, dans le jugement défaitiste, dans la critique abusive ou encore dans l’apitoiement car ce n'est pas le but ultime. Le but ici, est de te préparer pour la suite et la suite est belle. Plus belle que tout ce dont tu as pu voir jusqu'ici car elle est faite de nouveautés, de surprises.


Et la nouveauté engendre bien souvent, la curiosité et l'émerveillement.

J'aimerai simplement te dire que tout va bien aller.


Souvient-toi de toutes ces épreuves que tu croyais insurmontables dans ton passé et ce qu'elles sont devenues aujourd'hui. Comment tu as finalement réussis à passer au travers de toutes ces difficultés et comment elles ont réussi à te rendre plus fort.


C'est cela l'apprentissage ... il nous permet d'aller de l'avant ... encore et encore.

Profites-en pour t'accorder du temps, de l'observation, de l'étude et du bien-être, tu le mérites et tu en

bien besoin.


Tu penses avoir besoin d'aide dans tes démarches ? Rappelle-toi, je suis présent pour t'aider si tu le souhaites. Pour discuter, pour équilibrer ou simplement pour rassurer.


Je serais là.

Sylvain



*****************************************

Accompagnement - Massage - Méditation

L'art de vivre, au cœur de l'instant présent !


DÉCOUVREZ MON APPROCHE

www.rouchie-sylvain.com


ABONNEZ-VOUS À MON INFO-LETTRE

(recevez également mes articles du blogue)

www.rouchie-sylvain.com/infolettre-mensuelle


SOUTENEZ MA PRODUCTION DE CONTENUS CRÉATIFS

(articles, vidéos, FBLive, podcasts, méditations et conférences)

Faire un don volontaire : www.rouchie-sylvain.com/donation

17 vues

Sylvain Rouchié

3627, rue Saint Denis

Montréal, Québec

Membre de l'Association : 

Réseau des Massothérapeutes

Professionnels du Québec - RMPQ

Numéro d'affiliation : 13-0310 

N° TPS :  754245470RT0001

N° TVQ : 4020423302TQ0001

© 2020 - Sylvain Rouchié - Tous droits réservés