top of page

Le chemin continu ...


Une année s'achève, une autre commence. Un cycle se termine mais plein d'autres continuent. Une occasion de (se) changer, d'évoluer, de (se) libérer.


Poursuivre son chemin, sa route, son histoire, son exploration. N'est-ce-pas ça la vie ? Le monde est tellement vaste et riche qu'une simple date ne signifie vraiment rien pour lui.


Alors on fait un pas, puis un autre. On va se tromper et recommencer. Encore et encore ... comme toujours.


Mais est ce que cela n'en vaut pas la peine ?


Toutes ces découvertes, ces rencontres, ces histoires, ces émotions, ces idées, ces possibles, ces réalisations, ces libérations et autres aventures de soi, des autres, du monde.


Alors, laissons aller ce qui nous pèse, ce qui nous retient, ce qui nous empêche d'être nous-mêmes, d'être libre, d'être heureux.


Prenez un bout de papier et inscrivez dessus ce que vous aimeriez laisser-aller puis brûlez-le, laissez partir cette "charge", ce "poids" de votre vie. Laissez-le poursuivre son propre chemin.


Ailleurs.


Cela ne l'enlèvera probablement pas comme par magie, par contre, vous aurez encré l'énergie nécessaire qui permettra sa libération dans les temps à venir. Vous délestant dans lui petit à petit.


Et si vous avez plusieurs "poids" ... recommencez l'opération, encore et encore.

C'est plutôt efficace quand on y regarde de plus près.


Je vous souhaite d'avoir un chemin à hauteur de votre implication, de votre conscience, de votre présence, de votre propre chemin. Non pas comme vous voudriez qu'il soit mais comme il se doit d'être.


Sans difficulté, point d'évolution.


En attendant, je vous souhaite de clôturer cette année de la plus belle façon qui soit ... par un geste, une parole, une intention qui aide un proche, un inconnu, un ami ou une part de vous-même.


C'est maintenant le temps de prendre soin les uns des autres. De prendre soin de soi et d'avancer sur notre chemin de vie.


Belle journée,


Sylvain


---


31 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Guest
Jan 01

Merci Sylvain pour ces bons mots.

Like
bottom of page