Modification de tarifs : De la parole aux actes.


Sylvain Rouchié : Thérapeute-Accompagnant

Bon matin, Belle journée !


J'espère que vous allez bien ?


Le jour est loin d'être levé, la nuit est encore pleine et le silence presque absolu dans les rues, dans les cœurs. Le temps est, lui aussi suspendu au rythme des souffles perdus.


Un jour de plus s'ajoute tranquillement ... aux méandres de nos vies.


Une entrée aux nouvelles expériences, aux nouvelles rencontres, au renouveau qui cherche à s'insinuer dans nos vies et dans nos habitudes. Un besoin de brasser les cartes, de renouveler.


Un instant de conscience au son de l'éternité. Capté par une sensation à l'écho de notre intérieur.


Et si aujourd'hui, nous changions de stratégie ? Si nous changions de façon d'être, de faire ? Pour devenir plus humain, moins bête.


Ou si, justement ... plus bête. Pas bête (idiot) mais bête ... animal ...


Bête / Animal comme sensible comme un animal, affectueux comme un animal, "connecté" comme un animal à ses congénères, son clan, sa meute, sa bande, sa famille, son soi, son environnement.


Pour être l'espèce la plus "intelligente", nous démontrons notre individualité, notre isolement, notre méconnaissance de nous-même et de notre monde au travers d'actes d'égoïsme purs.


Nous avons "peur" alors nous courrons dans tous les sens pour donner du "sens" à notre vie, lui donner une raison, un semblant de consistance, d'intérêts, de justifications, de validation, de raisonnable.


Mais nous ne savons même pas après quoi nous courrons ! Les autres courent alors moi aussi je cours ... on ne sait jamais, ça pourrait être important et être ce qu'il faudrait faire.


J'ai envie de plutôt t'inviter à t'asseoir et observer.


Juste inspirer et expirer. Sourire, poser, vider. Relâcher, détendre.


Le mental va trop loin, la raison va trop loin, la logique va trop loin. Nous sommes rendus ailleurs, dans l'insondable abime de l'éternel flot de pensées, d'imaginaire insatiable et insondable infini.


Ça pense, ça critique, ça juge, ça dénigre, ça rage, ça hurle, ça rechigne, ça dédaigne, ça compare, ça rabaisse, ça isole ...


Cela ne s'arrêtera jamais puisque le mental n'a pas de limites.


Comme si nous étions condamnés à vivre ce déchirement entre nos expériences réelles (vécues par notre corps) et nos expectations mentales qui n'en finissent pas et qui se renouvellent sans cesse.


Il serait temps de se poser non ? de relâcher la bride, d'arrêter cette course folle à toujours plus. De courir encore et encore après nos chimères qui se révèlent encore et encore, être des illusions.


On peut le savoir mais ne rien faire, ne rien en faire. Comme si nous étions prisonniers de notre tête.


Mais est-ce vraiment le cas ? Qui nous retient dans cette prison ? N'y a t'il vraiment aucun moyen de s'en sortir ?


Aujourd'hui, j'ai le goût de changer bien des choses dans ma vie, dans cette vie, dans ces habitudes, dans ces quotidiens qui se ressemblent et qui nous éloignent de la vraie vie, du vivant.


J'ai envie d'un monde basé sur le partage, l'entraide, le soutien, la compassion, l'amitié, la création, l'exploration, etc ... alors que faire, à mon échelle pour participer, générer et créer quelque chose ...


3 choses sont possibles pour moi (à mon échelle).


1) Initier des espaces de rencontres et de discussions autour de sujets qui nous semblent vraiment importants en lien avec mes capacités et mes connaissances : Les ateliers virtuels à thème.


www.rouchie-sylvain.com/activites


2) Basculer toutes mes activités et services en "don volontaire" comme j'en avais précédemment parlé. C'est un saut dans le vide expérientiel car je ne sais pas si cela sera viable ou durable ou non.


www.rouchie-sylvain.com/services


3) Commencer à penser à des projets d'un peu plus grande envergure pour les mois et années à venir. Que faire du temps qui nous reste en dehors de nos habitudes de le gaspiller en futilités ...


www.rouchie-sylvain.com/blogue



Je ne sais pas de quoi sera fait demain, mais je sais ce que je veux en faire et comment je veux le faire. Il n'est pas question de réussite personnelle mais plutôt de réussite communautaire, d'un ensemble.


Tout le monde se plains d'être seul(e) et incompris. Mais que faisons-nous pour changer cela ?


Et si maintenant était le début d'autre chose. On ne sait jamais, un petit rien peut tout changer.


Vous en pensez quoi ?


Sylvain


#montréal #massage #conscience #donvolontaire #energie #shiatsu #mtc #zen #meditation #introspection #californien #relaxation #detente #spiritualité #philosophie #orient #stress #anxiété #emotion #santé #bienetre #developpementpersonnel #communauté #entraide #antistress

70 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout