top of page

Vous avez changé ...


Sylvain Rouchié : Massage, Énergie & Conscience.

Vous avez changé ... Vous avez le droit de changer ... Et vous avez aussi le devoir de changer ...


Car le changement fait parti de nous, de la vie, des choses et c'est la base du fonctionnement du monde. Tout change tout le temps.


Rien ne dure jamais, rien n'est éternel. On appelle cela ... l'impermanence.


Alors oui, vous pouvez vous en vouloir car on ne vous a pas appris à être comme ça ou à agir comme ça. Mais il n'empêche que c'est plus fort que vous et cela ne peut ou n'a pas pu continuer ...


Tout a vacillé, tout est parti, tout est tombé. Tout votre monde s'est écroulé ... à jamais.


Il ne reviendra pas.


Même s'il était devenu inconfortable, on s'y était habitué. Du moins, en apparence et jusqu'à un certain point. Maintenant, l'inconnu total est à nos portes, impossible de fuir, trop tard.


Vous prenez conscience de vos expériences que vous appelez "erreurs" mais il n'y a jamais d'erreurs en soi, seulement des nouveautés que l'on aime ou que l'on aime pas (ou moins).


Mais tout nous sert à un moment ou à un autre, il n'y a pas de hasard dans la vie, pas d'accident, pas d'erreur. Tout arrive exactement pour une bonne raison ...


Que l'on ne connait pas encore !


Nous sommes tellement reliés à tout ce qui nous entoure, les gens, les choses, les lieux, les animaux, les états subtils de notre environnement agissent sur nous en permanence.


Que ce soit dans le "Ici et Maintenant" ou dans le passé et dans notre avenir, chaque mot, chaque geste, chaque intention a et aura un impact sur ce que nous sommes et ce qui nous entoure ...

On appelle cela : l'interdépendance.


Tout est relié.


Ainsi, il faut être attentif et développer une forte vigilance à ce que l'on dit, à ce que l'on fait, à ce que l'on espère car inévitablement, nous sommes responsables ou très grandement responsable de notre évolution et de notre avenir.


On appelle cela : le karma.


Donc non, la situation n'est peut-être pas confortable mais en quelque part, elle nous est nécessaire pour avancer, pour évoluer, pour apprendre, pour comprendre, pour nous libérer, pour nous émanciper de notre condition, de nos croyances, de notre éduction.


Une de mes clientes me disait récemment : "Mon problème, c'est que j'idéalise ma vie".


Et je lui ai répondu que l'être humain faisait toujours le choix de "penser" sa vie (pour se protéger) plutôt que de la vivre pleinement.


Il est temps de vivre sa vie sans savoir exactement ni précisément où l'on va, ni comment on y va.

De toute façon, quand on y regarde bien, on ne le sait pas vraiment alors autant y aller à fond et explorer ce qui se présente à nous. Observez bien comment vous ne contrôlez strictement rien.


C'est une illusion, une supercherie de notre mental. Nous sommes à la merci d'un monde qui nous dépasse. Le savoir, c'est se libérer des chaînes de notre ignorance.


C'est un premier pas vers le mieux-être, la liberté d'actes et de pensées, la levée des contraintes et des conditionnements, la libération du coeur et de nos ressentis profonds, c'est vivre.


Alors, ne vous jugez pas. Expérimentez, essayez. Encore et encore.


Chaque fois que vous y pensez, revenez dans le "ici et maintenant" et expérimentez de nouveau. Vous accumulerez ainsi de l'expérience et de nouvelles possibilités.


Et si vous vous sentez dépassés, démunis, sans outils ou incapable de commencer tout/toute seul(e), nous pourrions en discuter et vous faire expérimenter tranquillement. En tout cas, vous êtes sur le chemin de l'évolution ... donc ... continuez !


Prenez soin de vous. Vous le méritez tant.


Sylvain

113 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page