Une énergie ... si mal utilisée.



Une énergie ... si mal utilisée.


Nous vivons une époque particulièrement étrange.


Certes, j'ai l'impression de me répéter d'un article à un autre mais tout étant imbriqué par rapport à tout le reste; il devient inévitable de revenir sur certains sujets évidents et indispensables pour mieux comprendre le fonctionnement des choses.


L'humain est une entité passionnante et terriblement paradoxale.


Celui-ci est en effet capable des plus belles actions tout en initiant les pires atrocités dans les minutes qui suivent. Tout dépend de son humeur, de son entourage, de son sujet d'attention, de ses croyances, etc ... ainsi, tout peut très vite changer.


Je remarque qu'en ce moment (et ce n'est pas nouveau mais je dois simplement y porter plus attention par fatigue peut-être), la plupart des gens dépensent une énergie folle dans tout ce qui est "jugement", "critique" et "comparaison" des autres. Telle une vraie passion !


Comme si toutes ces personnes étaient elles-mêmes parfaites et n'avaient strictement aucun travail d'amélioration et/ou d'introspection à faire pour évoluer également au sein de leur propre vie.


J'ai même arrêté depuis longtemps de faire des réponses longues et bien construites permettant d'apporter des points de vue puisqu'il n'y a pas de réponses intelligentes en contrepartie.


Les gens ne lisent pas avant de commenter, ne font pas l'effort de cliquer, de chercher, de lire, de prendre le temps de s'investir ... il faut tout faire pour eux alors que c'est prémâché.


Les réseaux sociaux n'aident en rien mais n'importe quel support numérique ou papier fait office actuellement ... de défouloir. Bien caché derrière son écran, son pseudonyme, son crayon ou son avatar. C'est un déversement d'énergie, d'émotions, de frustration, de rage.


Si encore ... la critique était constructive.

Que des solutions, des réflexions, des idées soient apportées.

Ou une remise en question, une mise à plat d'une pensée ou d'un cheminement.


Mais même pas.


Juste un flot de vomissures inutiles.

Les moins outillés en sont terriblement déstabilisés.

Les habitués (conscients) détectent la souffrance derrière l'attaque.


Pour ma part, il m'arrive encore de "bloquer bêtement" au stade de la réflexion (ou de l'interrogation béate) face à ce genre de situations, de comportements, de situations irréelles et impensables (pour moi).


Qu'est ce qui fait que ces gens ne préfèrent pas initier une (r)évolution dans la critique qu'ils apportent ? Pourquoi ils n'utilisent pas cette énergie pour se chercher eux-mêmes, pour se remettre en question, pour travailler sur leurs difficultés, leurs peurs, leurs limitations, etc. ?


Un dixième de ce temps perdu pourrait être utilisé pour lire et apprendre, pour méditer et se recentrer, pour se divertir, pour évoluer, pour échanger, pour partager, pour philosopher, pour profiter de la vie, pour développer une passion, un centre d'intérêt ... vivre simplement.


Mais en ce moment, je lis des commentaires d'une telle méchanceté, d'une telle gratuité, d'une telle noirceur que j'en viens à me poser la question de ce qui se cache réellement derrière tout cela. Qu'est ce qui peut inciter quelqu'un à agir ainsi, ouvertement, librement ?


Est-ce une problématique d'éducation ? de centres d'intérêts ? d'intelligence ? ou autre ...


Surtout que les supports numériques ne sont pas des lieux idéaux pour les discussions, tout y est mal compris, mal interprété, mal intégré, mal partagé. C'est un siphon à énergie, à temps, à bon sens.


Même avec les meilleures intentions, c'est comme si c'était perdu d'avance.


Ainsi, chaque semaine, j'entends mes clients me dire qu'ils n'ont pas le temps, pas l'énergie, pas les ressources pour s'occuper des choses vraiment importantes alors qu'ils passent une grande partie de leur temps à "mal utiliser" leurs propres ressources et leurs énergies.


Personne n'a de temps pour méditer,

Personne n'a de temps pour étudier et philosopher,

Personne n'a de temps pour se remettre en question et évoluer.


Cette semaine, deux clients m'ont quand même dits ... je mettrais "éventuellement" ces outils en application à l'avenir. Ben là ... à ce stade, je ne peux plus rien pour eux, si l'implication n'est pas plus intense et immersive.


Le Bouddha disait à son époque, soit tu cherches l'éveil, soit tu ne le cherches pas. Mais tu ne peux pas faire les deux. Soit, c'est un engagement envers soi-même de vouloir se sortir de la souffrance, de notre endormissement, de nos habitudes ... soit on s'y complaît dedans.


C'est la culture de l'ego, du "moi je", de la réalisation de soi (sous-entendu de l'ego), des libertés individuelles, de l'individualisme. Chacun pour sa gueule en fait. De toute façon, au point où on en est ... pourquoi faire des efforts ? C'est malheureux à entendre ... non ?


Et si, nous utilisions nos ressources et notre énergie pour quelque chose de constructif ? de plus réaliste ? de plus commun ? de plus utile et bienveillant ? C'est possible ou je suis un grand utopiste ?


Et je ne dis pas que c'est "facile", je dis juste que c'est "simple" à mettre en place.

Il faut simplement s'y tenir ... comme si l'on voulait apprendre une langue étrangère.

Plus je pratique, plus c'est facile. Moins je pratique, plus cela semble compliqué et difficile.


Est-ce uniquement réservé et accessible à une élite d'illuminés qui sont perchés dans leurs thérapies alternatives et leurs vies de babacool ? Je n'ai pourtant pas l'impression d'être un extraterrestre à vouloir simplement vivre mieux avec moins. Plus au contact de l'essentiel, plus à l'écoute des autres, plus avec l'envie d'apprendre des autres, à être curieux de tout.


Je n'ai pas peur de vous,

Je suis curieux de vous,

Et vous ... ?


Prenez soin de vous,

Amicalement,

Sylvain


******************************************

Accompagnement - Massage - Méditation

L'art de vivre, au cœur de l'instant présent !


DÉCOUVREZ MON APPROCHE

www.rouchie-sylvain.com


ABONNEZ-VOUS À MON INFO-LETTRE

(recevez également mes articles du blogue)

www.rouchie-sylvain.com/infolettre-mensuelle


SOUTENEZ MA PRODUCTION DE CONTENUS CRÉATIFS

(articles, vidéos, FBLive, podcasts, méditations et conférences)

Faire un don volontaire sur : www.rouchie-sylvain.com/donation

42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout