Qui suis-je vraiment ?

Mis à jour : févr 27



On me demande souvent :

"Comment fais-tu pour être toujours aussi calme et serein ?"


Et je me retrouve toujours autant étonné par la façon dont les gens me perçoivent en comparaison de comment, moi-même, je me perçois !


Pour commencer, les notions de "calme" et de "sérénité" sont des états bien particuliers qui demandent, avant tout, de bien se connaître afin de pouvoir les développer.


Quand nous parlons de bien se connaître, cela demande donc un véritable travail sur soi, destiné à aller creuser en profondeur dans les méandres de notre être. Ce qui signifie trouver possiblement des choses agréables comme son contraire, désagréables.


La première des questions à se poser si l'on vise le calme et la sérénité serait :

Qui suis-je vraiment ?


Non pas le masque que l'on s’efforce d'afficher aux yeux du monde mais notre véritable nature, notre "moi profond". Celui sans paillettes, sans ornements, sans artifices.


Il est important de vous dire que celui-ci est difficile à cerner, cela prend du temps, de la patience, de la pratique et un certain discernement afin d'arriver à entrevoir la bête.


Je dis bête car j'aime l'image que cela suggère.


Celle-ci a besoin d'être approchée, apprivoisée, calmée et parfois même rassurée afin de pouvoir s'en approcher, en faire le tour et enfin la toucher du doigt. L'effleurer, la saisir.


Pour ma part, je me pose cette fameuse question depuis presque 20 ans, cette année. Elle a été sujet de plaisanteries et de dénie mais elle reste, toujours présente au creux de mes pensées et de mes actes durant chaque journée qui passe.


Est-il possible d'y répondre sans détour, avec autant de sincérité et d'honnêteté que possible ? Oui, si le cœur nous en dit. Mais pour beaucoup, cette question n'est même pas vraiment utile, nécessaire au sein d'une société comme la nôtre.


À quoi cela sert-il de savoir ce genre de chose ?

Qu'est ce que tu y gagnes ?


En fait, cette grande question permet de nous amener à la seconde grande question "existentielle". À savoir : Pourquoi suis-je ici ?


Non pas, dans ce tout petit espace et train de lire ces quelques lignes, mais ici, sur cette planète, en ce moment. Quelle est la raison de ma présence, de mon existence ?


Étant donné que nous sommes le résultat d'une succession d'événements du passé, de nos parents, de nos grands-parents, de notre lignée et de tous les événements précédents. Vers quoi, est ce que cela m'amène ? Vers quoi, suis-je censé aller ?


Nous avons tous des "prédispositions" naturelles. Des atouts, des dons, des facilités. Pour certains, ce sont les mathématiques, pour d'autres, c'est la communication, pour d'autres ce sont la force ou l'endurance ...


Vous êtes-vous déjà demandé :


Quelle était votre spécificité à vous ? Quel est votre atout propre ?

Ce petit quelque chose que les autres vous enviaient dans votre enfance ou encore pour lequel on vous disait spécial / particulier ? Ou parfois même, on vous redoutait ?


Nous sommes face ici à ce qui va déterminer votre avenir.


Et non, malheureusement, je n'exagère pas le moins du monde. La nature nous a donné ces forces / ces atouts pour une raison bien précise et il nous appartient (c'est de notre devoir) de découvrir vers quoi cela nous amène !


Si vous êtes doués en communication, si cela est d'une facilité déconcertante pour vous de parler / convaincre les personnes autour de vous ... ne serait-il pas logique d'orienter votre vie en ce sens ? De vous permettre de développer cet atout, de vous en nourrir et pourquoi pas d'en faire votre métier ? non ... votre vocation ? ou même votre passion ?


Par quelle aberration devrions-nous évoluer dans un domaine qui n'est pas celui pourquoi nous sommes faits ? Par exemple, pourquoi serions-nous comptable si nous n'avons aucun attrait pour les chiffres ? Ou vendeur au comptoir si nous sommes très inconfortables en public ? Les exemples sont incroyablement longs mais révélateurs ...


"Choisis un travail que tu aimes et tu n'auras pas travailler un seul jour de ta vie"

Confucius


Vous vous sentez bien loin de ce principe dans votre vie actuelle ?

Pensez-vous qu'il est bien trop tard pour changer ?

Pensez-vous que c'est encore une excuse ?


Il n'est jamais trop tard pour rien ! Vos aptitudes sont encore là, présentes, en attente. Elles n'attendent que cela de pouvoir être enfin libéré de la prison où vous les avez enfermé.

Et si vous laissiez votre petite voix intérieure vous parler un peu plus ? Vous guider doucement vers ce dont vous avez réellement besoin ? Vers une vie qui vous ressemble. Vers vos vraies valeurs, vers vos vraies attentes, vers votre vrai "vous-même" !


Pour en revenir à moi, j'avais 15 ans quand j'ai su au plus profond de moi que j'étais fait pour "aider" et/ou "enseigner" mais il m'était encore bien difficile de trouver un moyen ou un vecteur qui me convenait ... et cela me prendra encore presque 15 autres années avant de me lancer officiellement et de tester différents métiers pour enfin arriver au rythme de croisière que j'ai aujourd'hui.


Mais celui-ci est changeant ... je dois encore m'adapter et me mettre à l'épreuve !


Mais j'ai réussi à combiner mon envie d'enseigner avec l'envie d'aider les autres. Le métier de thérapeute était donc un résultat inévitable pour moi et, il me permet de vivre de ce pour quoi je suis fait.


Les choses sont bien faites quand on y regarde de plus près :-)


Donc pour associer les différentes idées précédentes, j'en reviens au "Qui suis-je" et aux notions de "sérénité" et de "calme" dont nous parlions au début.


Vivre de ce que l'on aime, de notre passion amène à un état de paix intérieure incroyable. Certes, il existe toujours des difficultés dans la vie, tout n'est pas tout rose comme on dit, mais exercer un métier qui nous anime ne procure véritablement aucune frustration, bien au contraire, cela permet de s'épanouir à tous les niveaux.


Vous pourrez étudier plus en profondeur l'ensemble des sujets qui vous intéressent, rencontrer des gens qui vont vous permettre d'évoluer, de grandir et de confronter vos idées afin d'avancer dans votre propre cheminement et donc de vous épanouir.


Dans mon cas, je suis nourri par vous tous, vous me donnez matière à réflexion dans chacun de nos échanges. Lorsque je n'ai pas une réponse, vous me donnez le goût d'aller la chercher et de vous en faire part dès que j'ai trouvé un semblant de celle-ci. Quoi de plus nourrissant et gratifiant que d'évoluer dans de telles conditions ?


Alors oui, je suis serein et calme à ce stade de ma vie.


Je travaille sur moi en permanence, la méditation et l'introspection m'aident en tout temps pour descendre encore et encore au plus creux de moi-même afin d'en découvrir toujours un peu plus. Cela est bien utile dans un monde comme le nôtre où tout va bien trop vite pour quelqu'un comme moi d'un peu retiré des mondanités :-)


Ainsi, j'espère pouvoir vous faire profiter de mes découvertes durant quelques années encore et ainsi vous voir évoluer également ...


Bien amicalement,

Sylvain



******************************************* Accompagnement - Massage - Méditation L'art de vivre, au cœur de l'instant présent !

DÉCOUVREZ MON APPROCHE www.rouchie-sylvain.com

ABONNEZ-VOUS À MON INFO-LETTRE www.rouchie-sylvain.com/infolettre-mensuelle

SOUTENEZ MA PRODUCTION DE CONTENUS CRÉATIFS Faites un don (bas de page) : https://squareup.com/store/sylvain-rouchie

Sylvain Rouchié

3627, rue Saint Denis

Montréal, Québec

Membre de l'Association : 

Réseau des Massothérapeutes

Professionnels du Québec - RMPQ

Numéro d'affiliation : 13-0310 

N° TPS :  754245470RT0001

N° TVQ : 4020423302TQ0001

© 2020 - Sylvain Rouchié - Tous droits réservés