Mon corps : Temple de mon ego

Mis à jour : mai 16


Quelle est notre conception de notre propre corps ?

Comment définissons-nous cette mécanique biologique ?

Ressentons-nous une séparation entre notre corps et notre mental ?

Qu'est ce qui pourrait nous définir au-delà de ce corps et de ce mental ?


Nous fonctionnons tous de la même manière ... loin de notre volonté propre, c'est l'évolution et la nature même qui en ont décidé ainsi. Par chance ou par un heureux hasard de l'évolution, nous avons un élément particulier qui nous permet d'aller plus loin encore dans l'exploration de nos différents états.


Nous avons, ce que nous appelons : une conscience.


Selon Wikipédia, la conscience est la capacité de se percevoir, s'identifier, de penser et de se comporter de manière adaptée. Elle est ce que l'on sent et ce que l'on sait de soi, d'autrui et du monde. En ce sens, elle englobe l'appréhension subjective de nos expériences et la perception objective de la réalité.


J'ajouterais que ce tout petit élément contient un potentiel infini sur notre conception des choses, des êtres et du monde. La conscience nous permet d'être au plus près de ce qui est présent ici et maintenant. Un élément qui nous donne pouvoir d'action (active ou passive) sur notre réalité et ce que nous sommes capable d'en faire.


Pour aller plus loin encore, nous pourrions affiner notre compréhension en ajoutant un terme qui est souvent perçu à toutes les sauces à notre époque : il s'agit de l'ego.


Toujours avec Wikipédia, c'est un substantif tiré du pronom personnel latin (moi/je). Il désigne généralement la représentation et la conscience que l'on a de soi-même. Il est tantôt considéré comme le fondement de la personnalité (notamment en psychologie) ou comme une entrave à notre développement personnel (notamment en spiritualité).


Pour un certain nombre de courants spirituels, l'ego est la représentation fausse qu'un individu se fait de lui-même. Cette représentation fait écran à la vraie nature de l'homme. Certains auteurs parlent de l'ego comme d'une fausse personnalité constituée de souvenirs et d'expériences. La confusion entre l'ego/fausse personnalité et sa vraie nature produit une illusion qui prive ceux qui en sont prisonniers, d'une vraie liberté et les enchaîne à des schémas de souffrance (égocentrisme, orgueil, vanité, etc ...).


Dans cette perception, une personne libérée de son ego connait l'éveil spirituel.


Outch ! Mais euh ...


Là, tout de suite, ça commence à faire mal dans nos croyances et dans notre perception de nous-même ! Car si je ne suis pas ce que je pense être... Qu'est ce que je suis au final ?


Nous venons de le voir, nous sommes bien plus que la simple perception de ce que l'on pense être. Alors partant de là, comment pourrions-nous nous définir réellement ?


Pour cela, il n'y a pas de secrets, il nous faut en revenir, encore et toujours, à une méthode d’introspection sérieuse afin de pouvoir commencer à entrevoir un semblant de réponse.


En effet, notre corps est le temple de notre mental qui est lui-même le temple de notre ego. Ainsi, à travers nos pensées et nos croyances, cet ego se manifeste et prend de plus en plus de place afin de pouvoir s'exprimer, se pavaner, se montrer, se surpasser ...


Étant lui-même une illusion, notre comportement se base donc sur une illusion afin de s'affirmer ... Expression qui se fait au détriment de notre nature réelle et profonde.


Pensez-y sérieusement quelques minutes.


Lorsque vous allez au gym tous les jours, pour quelles raisons faites-vous cela réellement ? Quelle image voulez-vous véhiculer réellement ? Que voulez-vous projeter sur les autres ? Que voulez-vous que les autres pensent de vous ?


Lorsque vous achetez de nouveaux vêtements, sur quoi vous basez-vous pour faire votre choix ? Quelle image ici aussi voulez-vous véhiculer ? Etc ...


Si vous avez recours à de la chirurgie esthétique, en dehors d'une reconstruction suite à un accident grave ou une maladie particulière, est dite une chirurgie de plaisir/confort. C'est à dire : non nécessaire pour répondre à la vie courante de la personne.


Donc, qu'est ce qui vous a poussé à subir cette intervention ? Quelle est la raison profonde ? Quelle est la motivation réelle ? Pourquoi avez-vous fait cela ? Pour qui avez-vous fait cela ? Dans quel but réel ?


De même, les rembourrages vestimentaires pour donner une impression de poitrine, de fesses ou d'autres parties du corps. Au même titre que le maquillage ... que se passe-t-il lorsque finalement vous devez l'enlever devant l'autre ? Comment justifier de la supercherie ? Comment vivez-vous avez ce mensonge constant envers vous-même et envers les autres ?


Les exemples sont malheureusement légions ...


Nous passons notre temps à vouloir plaire aux autres. À faire en sorte de nous faire remarquer, à essayer de nous sentir désiré, indispensable ou du moins aimé. Mais nous ne le faisons pas vraiment pour les bonnes raisons, semble-t-il !


Nous n'emporterons pas nos muscles ou notre poitrine dans la tombe. D'ailleurs, le faux à du mal à vieillir et fait ressortir tôt ou tard, la différence entre le réel et le superficiel. Le temps laisse toujours place à la réalité malgré toutes nos tentatives pour la masquer.


Pourquoi ne serions-nous pas simplement nous-même ?

Pourquoi cette peur du regard des autres ?


Pourquoi ce besoin de nous différencier, non pas, par nos particularités naturelles mais plutôt par des supercheries, qui ne trompent finalement personne, et qui ne nous apportent que désillusions et déceptions ?


Jusqu'où irons-nous pour masquer notre vraie nature et nos besoins réels sous prétexte de protéger une vulnérabilité qui fait pourtant, tout notre charme ? Surtout que certain(e) serait prêt à tout pour, justement, nous approcher et construire une relation saine et durable !


Des milliers de questions sont possibles et toutes nous aident à nous (r)approcher de notre véritable nature. Il suffit de se les poser et de se laisser aller dans la découverte de soi. Laissez le regard des autres ... aux autres. Laissez-leur leurs propres jugements, leurs propres critiques, leurs propres remarques. Ils n'ont pas vécu votre vie, vos épreuves, vos difficultés, votre évolution ...


Nous sommes tous ici pour grandir, apprendre et évoluer.

Une fleur ne se compare pas aux autres fleurs, elle s'épanouie c'est tout.


Et si nous en faisions autant ? Cela éviterait bien des problèmes ... non ?


Amicalement,

Sylvain



*****************************************

Accompagnement - Massage - Méditation

L'art de vivre, au cœur de l'instant présent !


DÉCOUVREZ MON APPROCHE

www.rouchie-sylvain.com


ABONNEZ-VOUS À MON INFO-LETTRE

(recevez également mes articles du blogue)

www.rouchie-sylvain.com/infolettre-mensuelle


SOUTENEZ MA PRODUCTION DE CONTENUS CRÉATIFS

(articles, vidéos, FBLive, podcasts, méditations et conférences)

Faire un don volontaire : www.rouchie-sylvain.com/donation


#croyances #illusion #introspection #corps #mental

Sylvain Rouchié

3627, rue Saint Denis

Montréal, Québec

Membre de l'Association : 

Réseau des Massothérapeutes

Professionnels du Québec - RMPQ

Numéro d'affiliation : 13-0310 

N° TPS :  754245470RT0001

N° TVQ : 4020423302TQ0001

© 2020 - Sylvain Rouchié - Tous droits réservés