Mais ... ta gueule !!

Dernière mise à jour : 28 avr.


Sylvain Rouchié : Le blogue

Mais ... ta gueule !


Alors oui je sais, c'est violent.

Mais ne le sommes-nous pas tous ... intérieurement ?


Car ... combien de fois nous sommes-nous dit cela ?

Que ce soit avec nonchalance ou avec colère et frustration ...


Intérieurement, il arrive à beaucoup de monde de vivre une sorte de combat ou de conflit qui perturbe l'équilibre du quotidien. Ce décalage entre la conscience, le mental et les pensées instaure un tourbillon qui peut être intense et sans fin pour certaines personnes.


Un besoin de tout commenter, de toute analyser, de toute décortiquer (on sent l'anxiété pas loin).

Un appel à l'émotion et à la déraison sur bien des sujets ou des souvenirs.


C'est un conflit et une activité qui perturbent les moindres petits moments de la vie et qui rendent la vie impossible à bon nombre de personne pour lesquelles les notions de calme intérieur, de béatitude, de tranquillité relèvent plus de l'utopie que d'un idéal ou d'une volonté.


Ainsi, nous voyons de plus en plus de gens incapables d'initier et/ou d'entretenir cette paix intérieure qui nécessite un certain travail ... Sous entendu, une certaine pratique de la connaissance de soi, de la conscience de soi, de la maîtrise de soi ... en somme ... de la pleine conscience.


Pour certain, il y a un tel brouhara à l'intérieur que la simple notion de calme et de tranquillité semblent relever de l'hérésie. Ils sont tellement "pris" avec ces dynamiques et ces habitudes que la simple idée de "changer", d'initier autre chose ... en devient ... tout simplement ... risible.


Et pourtant ...


La vie n'est pas une prison !


C'est une éternelle succession d'instant qui n'appellent qu'à un nouveau départ ...

Plutôt que d'entretenir un éternel ressassement, un interminable tourbillon d'inutile.


Ainsi, et comme d'habitude, je vous renvois vers des pratiques traditionnelles qui ont fait leurs preuves depuis des milliers d'années, à savoir, la pratique de la méditation, de la philosophie et bien sûr de la pleine conscience.


En effet, c'est parce qu'on "laisse" notre attention se noyer dans toutes nos idées, nos pensées, nos réflexions, nos conjectures et nos émotions que l'on fini par s'identifier à elles comme si nous étions "elles" et que celles-ci nous structuraient au plus profond de nous ...


Je ne suis que colère,

Je ne suis que tristesse,

Je ne suis que ... ceci ou cela ...


Alors qu'il n'en est rien et d'ailleurs ... cela n'a jamais été le cas.

C'est ce que l'on appelle une "vue de l'esprit", un leurre du mental.


Dans les faits, on pourrait dire qu'il y a la conscience tout en haut, le mental en dessous, puis les émotions et enfin le corps. Au travers de tout cela circule "l'énergie" qui permet la manifestation à divers degrés de toutes ces parties et de maintenir le lien avec notre environnement (et l'invisible).


Alors pourquoi entretenir cet éternel "combat" intérieur ?

Cette volonté de faire "taire" cette partie de nous qui se manifeste.

Cette habitude de juger, critiquer, analyser, redire, encore et encore ... sans fin !


Et si vous preniez (tentiez) un autre chemin ...

Celui de l'unité, de la non-dualité.


Certains diraient, le chemin de l'acceptation.

Pour ma part, je dirais plutôt le chemin de l'union.

Qui pourrait se résumer à : ne plus lutter contre mais accueillir.

(sous entendu ... ne plus commenter et simplement vivre l'expérience)


Cela fait partie de moi maintenant, c'est mon histoire, mon chemin.

Hier, je vivais autre chose, aujourd'hui je vis cela et demain, je vivrai autre chose.

S'attarder sur certains éléments et pas d'autres nous empêche de vivre librement.


Il est temps de (ré)intégrer le "flow" (flot) ... de la vie.


Arrêtons de lutter contre celui-ci,

Nous n'avons aucune chance.


Dès que nous sommes dans notre tête,

Nous sommes coupés de l'expérience de la vie.

Nous évoluons donc dans le souvenir de celle-ci.


Petit exercice pratique :


Ressentez une sensation que vous avez là, tout de suite.

Maintenant, prenez le temps d'y penser ...

Êtes-vous toujours dans votre corps ?

Ou êtes-vous déjà dans vos idées ?


...


Si je suis dans ma tête, je ne suis pas dans mon corps.

Si je ne suis pas dans mon corps, alors je ne suis pas ici.

Si je ne suis pas ici, alors je ne suis pas dans le maintenant.


Ainsi, je suis ... dans mes pensées et donc, dans le passé.

Et ce que cela me permet alors, de créer un bon ... présent ?


Arrêtons de créer cette séparation.

Il suffit de s'entraîner encore et encore (et toujours).

Car tant que je ne serais pas ici et maintenant, je serais encore ailleurs.


Pratiquons cela ensemble, encore et encore, pour votre mieux-être !

Nous pouvons le faire en "Accompagnement individuel" ou en "Ateliers".


Au plaisir de vous aider prochainement,


Amicalement,


Sylvain

<3


******************************************


Accompagnement - Massage - Méditation

L'art de vivre, au cœur de l'instant présent !


DÉCOUVREZ MON APPROCHE

www.rouchie-sylvain.com


ABONNEZ-VOUS À MON INFO-LETTRE

(recevez également mes articles du blogue)

www.rouchie-sylvain.com/infolettre-mensuelle


SOUTENEZ MA PRODUCTION DE CONTENUS CRÉATIFS

(articles, vidéos, FBLive, podcasts, méditations et conférences)

Faire un don volontaire sur : www.rouchie-sylvain.com/donation



-> Réservez votre prochaine séance à Cahors / Figeac / Gourdon / Gramat

(L'ensemble de mes services est accessible à domicile ou offert à mon bureau de Figeac)

Découvrez mes prochaines disponibilités sur mon agenda : www.rouchie-sylvain.com/agenda


49 vues0 commentaire